Une plante pour prévenir la migraine

Grande camomille anti migraine

La migraine est une céphalée importante pouvant durer entre 4 h et 72 h, le plus souvent unilatérale avec parfois un caractère pulsatile. Elle peut être gênante dans l’activité quotidienne et parfois complètement invalidante. Elle touche 15% de la population mondiale. Les femmes sont plus atteintes (15 à 18%) que les hommes (7%). En effet, un type bien particulier de migraine peut survenir pendant le cycle menstruel lié aux variations hormonales, ce sont les migraines cataméniales. 30% des migraineux peuvent être concernés par une migraine avec aura, avec le plus souvent des troubles visuels, mais parfois également des troubles de la sensibilité et du langage.

Il existe plusieurs types de traitement, plus ou moins efficace. Les plus simples à mettre en place étant l’identification et la prévention des facteurs déclenchants la crise. Les traitements médicamenteux peuvent parfois soulager également, mais présentent un certain nombre d’effets secondaires. La stimulation transcrânienne est également une solution réservée aux migraineux chroniques. La toxine botulique est un traitement prometteur, mais la France n’a pas encore donné d’autorisation de mise sur le marché. Enfin, un certain nombre de thérapies alternatives permettent également de limiter les crises (j’en parlerai dans un futur article).

Dans un précédent article je vous parlais d’une plante pour lutter efficacement contre la lombalgie. Je vais vous présenter maintenant une plante efficace contre la migraine.

La grande camomille, antimigraineux antique

À ne pas confondre avec la petite camomille, qui compose nos tisanes pour le sommeil ou pour faciliter la digestion, la grande camomille (tanacetum parthenium) est une plante utilisée par les herboristes européens depuis l’antiquité. Elle est utilisée empiriquement pour traiter les troubles digestifs et les dysménorrhées (règles douloureuses) et pour la prévention des migraines. La substance chimique permettant l’effet antimigraineux serait le parthénolide.

Plus efficace qu’un placebo, moins d’effet secondaire qu’un antimigraineux

Comme beaucoup de thérapies alternatives, la recherche en phytothérapie manque de moyen et aboutit donc à des articles avec peu de sujets et une preuve plus difficile à établir sur l’ensemble de la population. Une première revue de littérature Cochrane de 2004 n’avait pas pu conclure sur un effet de la grande camomille sur les migraines. Cependant, un essai clinique de 2005 comportant un nombre de sujets relativement important, a pu démontrer les intérêts de la grande camomille dans la prévention des crises de migraines. En effet, les sujets, en prenant 6,25 mg de grande camomille 3 fois par jour, sont passés de 4,76 crises par mois à 2.86 par mois. Contre 4.76 à 3.46 par mois pour le placebo. L’étude a également démontré que la différence significative entre le groupe traité et le groupe placebo, démontrant la supériorité de la grande camomille au placebo. Une nouvelle étude Cochrane datant de 2015 en reprenant cette étude a donc revue sa conclusion.

L’effet préventif de la grande camomille sur les crises de migraine, montre des preuves positives. Il faudra continuer d’effectuer des études avec un plus grand nombre de sujet pour améliorer la qualité des preuves. Certaines études présentant moins de patients utilisent des doses de 50 à 100 mg/ jours. Il serait intéressant de connaître la dose optimale à prendre. De plus il manque encore des études pour préciser si ce traitement serait efficace sur tous les types de migraines.

Elle permet de limiter les crises en prévention, mais pas d’arrêter la crise une fois celle-ci déclenchée. Les effets secondaires sont quasi inexistants et bénins, (de rare troubles digestifs) ce qui en fait un bon allié en complément des thérapeutiques classiques. La grande camomille comme beaucoup de médicament et de plante est contre-indiqué pour la femme enceinte.

Les sources :

Diener H, Pfaffenrath V, Schnitker J, Friede M, Zepelin H-HH, on behalf of the Investigators. Efficacy and Safety of 6.25 mg t.i.d. Feverfew CO 2 -Extract (MIG-99) in Migraine Prevention — A Randomized, Double-Blind, Multicentre, Placebo-Controlled Study. Cephalalgia. nov 2005;25(11):1031‑41.

Wider B, Pittler MH, Ernst E. Feverfew for preventing migraine. Cochrane Pain, Palliative and Supportive Care Group, éditeur. Cochrane Database of Systematic Reviews [Internet]. 20 avr 2015 [cité 28 juin 2019]; Disponible sur: http://doi.wiley.com/10.1002/14651858.CD002286.pub3

Une plante pour prévenir la migraine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut